Icare

•12/22/2013 • Laisser un commentaire

Icare  

IcareIl donna à son fils des baisers qu’il ne devait pas renouveler, puis se soulevant au moyen de ses ailes, il s’envole le premier, anxieux pour son compagnon, comme l’oiseau qui du haut de son nid  vient de faire prendre à sa tendre couvée son envol à travers les airs. Il l’encourage à le suivre et l’initie à son art dangereux ; il meut lui-même ses propres ailes, l’œil fixé, derrière lui, sur celles de son fils.

Et déjà sur le gauche, avaient été laissé Samos, l’île de Junon, Delos et Paros; à leur droite était Lébinthos et Calymné au miel abondant,  lorsque se prît à goûter la joie de ce vol audacieux, abandonna son guide et , cédant au désir d’approcher du ciel, monta plus haut. Le voisinage du soleil dévorant amollit la cire odorante qui retenait les plumes. La cire fondu, l’enfant n’agite plus que ses bras nus, et, manquant désormais de tout moyen de fendre l’espace, il n’a plus d’appui sur l’air ; et sa bouche criait encore le nom de son père, l’engloutit l’eau céruléenne; c’est de lui qu’elle a tiré son nom.

Les métamorphoses – Livre VIII . Ovide

Prométhée

•12/22/2013 • Laisser un commentaire

prometheeProméthée est un Titan, fils cadet de Japet et de Thémis  et frère d’Atlas, Ménétios et Épiméthée.

Prométhée aurait créé les hommes à partir d’eau et de terre. Athéna introduit le souffle de la vie dans ces corps d’argile.

Épiméthée, ne sachant que faire pour les Hommes, appelle à l’aide son frère qui imagine un plan pour favoriser l’humanité. Prométhée fait en sorte que l’Homme puisse tenir debout sur ses deux jambes, il lui donne un corps plus grand, distingué et proche de celui des dieux. Puis, après la victoire des nouveaux dieux dirigés par Zeus sur les Titans, Prométhée se rend alors sur le char du soleil avec une torche, dissimule un tison dans une tige creuse de roseau ou de fenouil et donne le « feu sacré » à la race humaine. Il enseigne aussi aux humains la métallurgie et d’autres arts, eux-mêmes enseignés à Prométhée par Athéna qui était complice puisqu’elle l’aida à entrer secrètement dans l’Olympe.

Modele pour PromethéeProméthée entre de ce fait en conflit avec Zeus qui lui inflige un supplice : Héphaïstos l’enchaîne nu à un rocher dans les montagnes du Caucase, où un aigle vient lui dévorer le foie chaque jour. Sa souffrance devient ainsi infinie, car chaque nuit son foie repousse. Ce mythe laisse donc supposer que les Grecs anciens avaient découvert que le foie est l’un des rares organes humains à se régénérer spontanément en cas de lésion.

Poseidon, dieu de la mer et des océans

•12/22/2013 • Laisser un commentaire

poseidonPoséidon  était le dieu de la Mer et des océans en furie, frère de Zeus et d’Hadès.
Son symbole principal est le trident, qu’il reçoit des Cyclopes.

Atlas soutenant le monde

•12/22/2013 • Laisser un commentaire

Titan AtlasDans la mythologie grecque, Atlas (en grec ancien Ἄτλας / Átlas (« le porteur ») est un Titan, fils de Japet et de Thémis, frère de Prométhée, Épiméthée et Ménétios.  Il engendra notamment les Pléiades (avec Pléioné), les Hyades (avec Éthra), les Hespérides (avec sa propre nièce Hespéris) et Calypso. Après la révolte des Titans contre les dieux de l’Olympe, il fut condamné par Zeus à soutenir la terre jusqu’à ce que quelqu’un veuille le remplacer.

Il était autrefois également appelé « Portera Tera », ce qui signifie « celui qui porte la terre », à l’époque de la Grèce antique.

Titan Atlas Giorgio

Castor et Pollux les deux frères jumeaux de la mythologie

•12/22/2013 • Laisser un commentaire

Castor et Pollux

Castor et PoluxCastor et Pollux sont frères jumeaux issus de l’union de Léda et de Zeus et de Léda et de Tyndare. Ils sont le  symbole d’un amour fraternel et de la force issue de l’union et de la gémellité.

Castor et Pollux, sportifs et guerriers,  aussi appelés les Dioscures (« Fils de Dieu »), s’illustrent dans nombre d’aventures mythiques. Ils rejoignirent l’équipe légendaire embarqué sur l’Argo, aux côtés de Jason et les Argonautes, pour une expédition qui permettra de rapporter la Toison d’Or au Roi Pélias.

Conviés aux fiançailles de Phoebé et Télaïre, filles de leur oncle Leucippe, Castor et Pollux tombèrent sous le charme des deux jeunes filles et les ramenèrent à Sparte sans penser aux conséquences de leurs actes. Furieux, les fiancés des jeunes filles, Idas et Lyncée, livrèrent combat à Castor et Pollux.

Idas frappe mortellement Castor alors que Pollux neutralise Lyncée. Zeus vient en aide à son fils et foudroie Idas mais il est trop tard Castor agonise…

Meurtri par ce drame, Pollux implore son père Zeus pour que Castor, simple mortel, échappe aux enfers.

Zeus consent à ce que Castor et Pollux soient tour à tour immortels. Les deux frères passeront alternativement six mois sur terre et six mois aux Enfers.

Transportés au ciel, Castor et Pollux deviennent la constellation du Gémeaux et incarnent ainsi une vision cyclique du temps, les deux étoiles les plus brillantes de la constellation passant alternativement l’une devant l’autre, comme Castor et Pollux  qui alternent séjours aux Enfers et sur l’Olympe,  le mortel et l’immortel. Et il nous incite donc à considérer, au cas où nous l’aurions oublié, ce qui fonde notre nature humaine : sa part mortelle, la personnalité, et sa part immortelle, l’âme. Au niveau collectif et mondial, il nous amène à distinguer le vrai du faux, le juste de l’injuste, le bien de l’ensemble et le bien de chacun, ce qui est vivant et ce qui est mort, etc.

Le modèle :

Castor et polux

Narcisse

•05/16/2010 • Un commentaire

J’avais depuis de nombreuses années envie de faire une portrait de Narcisse. Je tiens tout particulièrement à remercier Clément qui a accepté de poser pour ce projet de Narcisse. Nous avons fait une séance photo de deux heures avec un miroir. L’effet était parfait.

Dans la mythologie grecque, Narcisse  est le fils du dieu fleuve Céphise et de la nymphe Liriope.   Il était d’une beauté exceptionnelle mais d’un caractère très fier .  Il repoussa la nymphe Écho ainsi que de nombreuses autres prétendantes et prétendants amoureux de lui.

Un jour qu’il s’abreuve à une source, il voit son reflet dans l’eau et en tombe amoureux. Il y reste alors de longs jours à se contempler et à désespérer de ne jamais pouvoir rattraper sa propre image. Il finit par dépérir puis mourir, et est pleuré par ses sœurs les naïades. À l’endroit où l’on retire son corps, on découvre des fleurs blanches : ce sont les fleurs qui aujourd’hui portent le nom de narcisses.

L’histoire de Narcisse est passée dans le langage courant ; en effet, on dit d’une personne qui s’aime à outrance qu’elle est narcissique.

Voici le résultat final

Le penseur

•02/14/2010 • Laisser un commentaire

Mon idée de départ était de faire un penseur. Mais je le trouve très rêveur mon penseur, presque dans l’attente de quelqu’un de ou de quelque chose.

Voici le modèle :